Jôkei II ? 1635 Naissance d'un fils de Sôkei. Après la mort de Chôjirô, il dirigea l'atelier de Raku, fondant la base de la tradition Raku qui perdure jusqu'à aujourd'hui. Depuis Jôkei, chaque génération a succédé au nom de Kichizaemon. Certaines de ses œuvres sont signées, d'autres non. Son sceau Raku a été offert par le deuxième Seigneur Tokugawa Hidetada. Un brûleur d'encens à glaçure blanche en forme de gourde akoda de Jôkei a été retrouvé dans la tombe de Hidetada au temple Zôjôji, à Tokyo. Son travail présente plus de mouvement et de variation de forme, étant parfois déformé, ce que l'on ne trouvait jamais dans le travail de Chôjirô, reflétant le goût Oribe prévalant durant la période Keichô (1596~1615). Il a également inventé la glaçure blanche en plus des glaçures rouge et noire du Raku.

Dônyu III 1599 1656
Il est né le fils aîné de Jôkei. Il est également connu sous le nom de Nonkô, considéré plus tard comme le plus habile des potiers Raku. Il était en étroite amitié avec Hon'ami Kôetsu dont les bols à thé ont été cuits dans le four Raku avec l'aide de Jôkei et Dônyû. Il a introduit un nouveau style à celui réalisé par l'atelier fondé par Chôjirô en partie sous l'influence de Kôetsu. En particulier, par l'application de glaçures blanches ou transparentes sur la glaçure noire, il a introduit le caractère décoratif et l'individualité spontanée dans la tradition stylistique du noir monochrome de Chôjirô qui éliminait la décoration.

Ichinyû IV 1640 1696 Né le fils aîné de Dônyû. Ses travaux varient de ceux réalisés dans sa jeunesse influencés par son père Dônyû à des travaux ultérieurs stylistiquement plus proches de ceux de Chôjirô. En particulier, son invention d'un nouveau type de glaçure, la glaçure shugusuri, la glaçure noire tachetée de rouge, a exercé une influence considérable sur le travail des générations successives.

Sônyû V 1664 1716
Né d’un fils de Kariganeya San'emon et devenu un fils adoptif d'Ichinyû marié à Myôzû, la fille d'Ichinyû. Il a succédé à la 5ème génération en 1691. En 1708, il prit la tonsure, assumant le nom de retraite de Sônyû. Son vrai père, Kariganeya San'emon, était le plus jeune frère d'Ogata Sôken, dont les fils, Ogata Kôrin et Kenzan, étaient ses cousins. Kôrin et Kenzan ont formé un style unique et très décoratif de peintures et de céramiques appelé "école Rimpa" pendant la période Genroku qui a atteint l'apogée de la stabilité sociale et politique. Néanmoins, Sônyû a davantage cherché son inspiration créative dans les bols à thé non décoratifs de Chôjirô dans son effort pour établir son propre style. Sa glaçure noire sèche et mate, communément appelée glaçure kase, est une preuve de l'inclination de Sônyû pour le style de Chôjirô.

SUITE
.


Texte :Raku Museum