Kakunyû XIV 1918 1980
Fils aîné de Seinyû, il est diplômé du département de sculpture de l'école d'art de Tokyo (actuelle université des beaux-arts de Tokyo). Il a succédé à la 14e génération en 1945, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, après son retour du service militaire. Il a créé le Musée Raku en 1978, qui se compose de la collection familiale d'œuvres des générations successives ainsi que de divers documents connexes qui ont été transmis dans la famille. Les connaissances de base en art moderne qu'il a acquises à l'école d'art de Tokyo l'ont aidé à établir un style unique qui lui est propre et qui se distingue clairement de ceux des générations précédentes. Il applique plus précisément la taille pour donner une force structurelle à la composition des bols à thé. Dans ses derniers bols à thé rouges en particulier, Kakunyû a tiré le meilleur parti des effets causés par le changement de four ou de cuisson pour obtenir un motif innovant dans la texture de la glaçure. L'interprétation moderne des bols à thé est bien intégrée au style traditionnel Raku dans l'œuvre de Kakunyû.

Kichizaemon XV 1949 ? ( Raku Jikinyû )
Fils aîné de Kakunyû. Après avoir obtenu son diplôme du département de sculpture de l'Université des Beaux-Arts de Tokyo en 1973, il est parti en Italie pour poursuivre ses études. Il a succédé à la 15ème génération de Kichizaemon en 1981. En 2007, il a conçu l'architecture et le salon de thé du Raku Kichizaemon Kan, le pavillon du Raku Kichizaemon au Musée d'art de Sagawa dans la préfecture de Shiga. Il a fait un pas de plus dans l'interprétation moderne des bols à thé Raku tout en conservant les principes fondamentaux de la tradition Raku. Son style avant-gardiste se caractérise par un modelage sculptural obtenu par une taille audacieuse et une grande maîtrise de la cuisson au yakinuki.


Kichizaemon XVI 1981 ?
Fils aîné de Jikinyû. Après avoir obtenu son diplôme du département de sculpture de l'Université des arts de Tokyo en 2008, il a appris les bases de la céramique dans un centre de formation consacré à la promotion des industries traditionnelles de la ville. Il s'est ensuite rendu en Grande-Bretagne en 2010. Il a succédé à la 16e génération de Kichizaemon en 2019.



SUITE

Texte :Raku Museum